Le château British

Accueil » Château » Le château British

Le château British.

Avril 2019. Après une semaine surbookée, c’est en quasi burn-out que nous attaquons enfin le Week-end. Audits, briefings, brainstormings, débriefings, meetings, conf-call, marketings, business plan, etc…  Être corporate n’empêche pas un bon break. Et quoi de mieux qu’une petite sortie urbex bien cool, histoire de se re-booster, et de revenir au top.

Ce genre de trip ne s’improvise pas. Listing ou checklist, à chacun sa méthode pour ne rien oublier du kit du parfait petit explorer, dress-code compris. Quand tout est okay, reste à caster le spot vintage qui nous fera tripper : Ce sera le château British.

GPS en place, nous cherchons où bruncher sur le trajet, mais la lose s’en mêle, on finira au fast-food : hamburger, soda, milkshake !

Enfin le château est devant nous.

L’angoisse est toujours présente : Tomber sur des dealers en manque de cash, croiser des squatteurs has-been au racket facile ou pire une team de hooligans fan aussi de ce hobby mais en mode big-bang. Mieux vaut rapidement checker l’endroit avant de faire le buzz en prime time des news locales. Le risque est fort de transformer notre visite en remake d’un best-seller catégorie thriller, ou pire, en simple pitch d’un storyboard de sitcom peu glorieux.

Heureusement, cette fois encore, nous sommes seuls dans ce château British….

Mais loin de nous l’idée de vous spoiler la visite.
Nos meilleurs regards.

Laisser un commentaire