Le château Napoléon

Accueil » Château » Le château Napoléon

Le château Napoléon (ou Château Martial / Decay).

Février 2021. Les pieds et les mains engourdis par le froid nous franchissons ce qui fut jadis l’entrée principale du château Napoléon.

Napoléon !? Mais au fait, pourquoi a-t-on affublé ce château du nom d’une des figures les plus connues mais aussi les plus controversées de l’histoire ?

Dans le microcosme de l’Urbex, il faut savoir que les dénominations des lieux Urbex sont souvent une source d’incompréhension, de questionnement, voire de discorde. Il n’est d’ailleurs pas rare que le lieu se retrouve affublé d’autant de blases que de visites.

Outre les noms de criminels notoires, fil rouge sang de célèbres lapins mythomanes, les appellations trouvent souvent leur origine dans l’histoire du lieu, ou dans la présence d’objets inattendus ou incongrus.

Mais revenons à ce Napoléon, et hasardons-nous à comprendre la raison de ce sobriquet.

Comment tout d’abord ne pas penser au bicentenaire de la mort du petit caporal ? Peu probable, car nous avions connaissance de ce château bien avant cette année de commémoration. Il portait alors le nom de Château Decay (ndlr : vous noterez l’originalité ?), avant de prendre celui de Château Martial puis enfin celui que l’on lui connait aujourd’hui. Et quand bien même ce Martial ferait référence au célèbre Martial Lapeyre – grand spécialiste du militaire misogyne et bicorné – dont la collection fut à la base de la fondation Napoléon, ça ne ferait qu’infirmer la justification par cet anniversaire.

Une seconde piste potentielle nous est offerte par cet ouvrage présent sur place : Les lettres de Talleyrand à Napoléon. Mais n’est-ce pas donner trop d’importance à un des nombreux livres présents que de penser qu’il puisse être à l’origine d’un, voire deux noms de ce château.

Non loin de ce château se trouve peut-être la réponse à notre énigme. Un lieu de culte portant le nom de Madeleine. Ce qui n’est pas sans rappeler le nom d’un célèbre monument connu de tous. Ce Temple grec, dont Napoléon était à l’origine, fut construit à l’emplacement de l’ancienne Chapelle dédiée à la sainte Marie Madeleine. Capilotracté, nous vous le concédons…

A moins que ce ne soit dans l’histoire de ce château que se trouve la réponse, car après quelques recherches, force est de constater qu’un Napoléon a bien logé en son sein.

Le mystère reste entier… ou alors :
« Il est dans la vie des caméléons qui se glissent partout » – Napoléon

Laisser un commentaire